Faites confiance au professionnalisme de Me DUFOUR, avocat du permis de conduire, pour régler les litiges en cas d’accident de voiture.

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance

Le montant de la réparation lors d’accidents dépend de l’état des blessures de la victime, de son âge et de sa situation professionnelle et familiale. Il est difficile de pouvoir en conséquence établir seule la nature et le montant des indemnités auxquelles elle peut légitimement prétendre. L’intervention de Me DUFOUR, avocat permis de conduire, peut vous permettre de solliciter une indemnité bien supérieure à ce que votre assureur vous aurait octroyé.

Vous devez savoir en effet que les sociétés d’assurance ont conclu des accords entre elles ayant pour objectif de préserver leurs propres intérêts financiers. Pire, votre assureur peut se révéler être aussi l’assureur du responsable de l’accident. Il aura donc tendance à sous estimer votre réparation.

Les indemnités en cas d’accident

Les indemnités transactionnelles proposées hors la présence d’un conseil compétent sont généralement bien inférieures à celles habituellement ordonnées par les tribunaux. Me DUFOUR saura garantir au mieux vos intérêts, notamment parce qu’il intervient régulièrement auprès des tribunaux de province et d’Île de France et qu’il pourra ainsi se prévaloir de décisions rendues par des juridictions différentes. Son expérience en matière de défense des auteurs d’infractions lui profite aussi beaucoup lorsqu’il agit aux côtés des victimes d’accidents qui se constituent parties civiles au procès.

En effet, il arrive parfois que le comportement de la victime lors de l’accident puisse diminuer son droit à l’indemnisation. Dans ce cas, l’expérience de Me DUFOUR en droit pénal est généralement un atout pour démontrer à la juridiction civile.

Me DUFOUR, avocat du permis

Pour consulter l’avis de Me DUFOUR sur le sérieux de l’offre d’indemnisation qui vous est proposée, il vous sera demandé de bien vouloir lui communiquer les correspondances reçues de votre assureur, le constat d’accident rédigé ainsi qu’éventuellement les rapports de police. Les honoraires sont fixés forfaitairement en fonction d’un accord entre les parties avec un intéressement sur les sommes récupérées auprès de l’assureur. Ce type de facturation est utilisé par l’ensemble des Cabinets intervenants en matière de réparation du préjudice corporel et permet ainsi de réduire les frais supportés par les victimes.