Accidents, délits de fuite, altercations, les automobilistes français sont chaque jour confrontés à de plus en plus d’incivilités routières. Mais comment se protéger face à la mauvaise foi des délinquants de la route ? Certains ont trouvé la solution : équiper leur voiture d’une caméra vidéo pour filmer les scènes dont ils sont les témoins ou les victimes. Depuis le printemps dernier, plus de 15 000 Français ont investi dans ces appareils, Dashcam, qui coûtent entre 100 et 500 euros. L’utilisation de ces caméras est-elle légale ? Les images récupérées ont-elles une valeur pour la justice ? Simple gadget ou véritable progrès pour la sécurité routière ? Enquête sur ces caméras qui risquent de faire partie des stars de Noël…